Développée par la société Hygro, une turbine à hydrogène est en cours de construction à Wieringermeer, un polder situé au nord des Pays-Bas. L’initiative entre dans le cadre d’un projet baptisé Duwaal et qui vise à développer l’hydrogène vert. Le principe consiste à intégrer directement un électrolyseur à une éolienne off-shore afin de produire de l’électricité verte et de l’hydrogène décarboné. Cela rappelle l’approche de la société française Lhyfe, qui va produire de l’hydrogène en Vendée depuis un champ d’éoliennes à partir de 2021.

Pour ce projet, Hygro bénéficie du soutien d’une banque (Triodos) et d’un fonds d’investissement dédié à la transition énergétique (Meewind). La société Enercon fournira une éolienne de 180 m de haut et d’une capacité de 4 MW. Elle sera opérationnelle au second trimestre de 2021. Il est à noter que le projet bénéficie du soutien de l’ECN (Energy research Centre of the Netherlands).

La solution d’Hygro a été étudiée dans le cadre de deux projets. Le premier, WH2H2, a porté sur l’apport d’une production d’hydrogène directement à partir d’une éolienne. Le second, HPS, s’est penché sur la meilleure chaîne à mettre en oeuvre du vent jusqu’à l’utilisateur final. L’idée est de transporter l’hydrogène par un pipe-line.

Hygro estime que la production d’hydrogène intégrée à une éolienne permet de produire plus et à un meilleur coût, en comparaison avec de gros électrolyseurs reliés au réseau électrique.