Nissan : une stratégie globale d’électrification

Pour la première fois, Carlos Ghosn s’est exprimé dans le cadre du CES de Las Vegas. Le PDG de Nissan (et Renault) a évoqué le véhicule autonome et l’électrification. A ce propos, alors que la marque japonaise s’apprête à révéler prochainement la nouvelle génération de la Leaf, il a été rappelé que Nissan se concentre sur l’électrification des véhicules en diversifiant les motorisations électriques et les systèmes de carburant.

Le but est de multiplier les sources d’énergie et répondre ainsi aux besoins des différents clients et marchés.

Nissan possède une large gamme de technologies électriques telles que le système hybride-série Nissan e-Power (a nouvelle Nissan Note e-Power lancée au Japon à l’automne 2016 est devenue le modèle le plus vendu sur ce marché en novembre), mais également des véhicules hybrides ou alimentés par piles à combustible ou e-Bio. Nissan intègre aussi l’hydrogène dans sa stratégie, avec une technologie solide-oxyde SOFC actuellement à l’essai au Brésil.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting