Airbus dévoile un nouveau concept d’avion à hydrogène

nouveau concept d'avion hydrogène

Airbus dévoile un nouveau concept d’avion à hydrogène, dans le cadre de sa course pour préparer un appareil d’ici 2035. En voici un autre, élaboré dans le cadre du programme ZERO e. Il se distingue par la présence de 6 « pods »‘ fixés sous les ailes. Ces nacelles contiennent chacune des moteurs électriques, des piles à combustible et des réservoirs d’hydrogène liquide, ainsi qu’un système de refroidissement, de l’électronique de puissance et des équipements auxiliaires. On note par ailleurs la présence d’hélices avec 8 pales, réalisées en matériaux composites. Leur rôle est de procurer un surcroît de puissance au moment du décollage et de la montée en altitude.

L’astuce de ces pods vient de leurs fixations amovibles. Cela permettra de les démonter rapidement et de faciliter le ravitaillement en hydrogène dans les aéroports.

Pour Airbus, deux nacelles seraient suffisantes pour un appareil à 20 places. Mais, pour un avion de ligne, il faut plus de puissance. L’avionneur explique qu’il ne s’agit, à ce stade, que d’une option parmi d’autres. Son département de recherche travaille aussi sur d’autres pistes.

Vous voulez en savoir plus sur Airbus ? Notre dernier article sur le sujet devrait vous intéresser. Vous pouvez le lire ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.

1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2