Prochaines journées hydrogène : ce sera à Pau

Depuis Rouen, le Président de France Hydrogène, Philippe Boucly, vient d’annoncer le nom de la ville où se tiendront les prochaines journées hydrogène dans les territoires. Ce sera à Pau.

C’est un choix assez logique, car Pau est l’une des villes qui a étrenné en France le bus à hydrogène avec le fameux Febus. La flotte, qui compte 8 bus Van Hool, va s’étoffer cet été avec 4 bus supplémentaires. Comme l’a indiqué Pierre Ganchou, du réseau Idelis, qui intervenait hier aux journées de Rouen, ce sont 3,3 millions de voyageurs qui ont déjà emprunté ces bus, qui ont parcouru 700 000 de km. La station a débité 60 tonnes d’hydrogène. Ce service fonctionne bien, avec 95 % de ponctualité. Il est à noter que les palois ont tous entendu parler de Febus. Et selon un sondage, 33 % des usagers mettent en 1ere qualité le fait qu’il roule à l’hydrogène.

Cette année, il a été aussi question d’hydrogène pendant le Grand Prix de Pau, le circuit de la ville accueillant par ailleurs un festival dédié aux énergies alternatives en compétition automobile.

Sur ce territoire, un autre projet fait parler de lui. Les opérateurs gaziers Teréga et Enagás, le producteur d’hydrogène renouvelable DH2 et l’énergéticien GazelEnergie, sont associés dans le projet franco-espagnol Lacq Hydrogen.

Rendez-vous donc à Pau pour la 10ème édition des journées hydrogène dans les territoires.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting