Pékin veut développer l’hydrogène en 2025


La capitale chinoise compte ajouter 37 stations de ravitaillement en hydrogène et déployer plus de 10 000 véhicules à pile à combustible d’ici à 2025 (et 3 000 en 2023), dans le cadre d’un plan du Bureau municipal de l’économie et des technologies de l’information qui a été dévoilé au public le 7 avril. L’ambition est aussi de faire émerger 10 à 15 entreprises de taille mondiale sur l’ensemble de la chaîne de valeur et de mettre en place 3 à 4 plateformes pour la recherche et l’innovation. On dénombre 150 entreprises spécialisées dans l’hydrogène à Pékin.

La capitale chinoise a l’intention d’utiliser l’hydrogène pour alimenter des quartiers d’affaires, des data centers et des hôpitaux. Elle veut aussi développer l’ammoniac vert et l’hydrogène liquide.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting