Philippe Croizon est venu parler d’hydrogène à Dunkerque

Sportif accompli et capable de repousser les limites malgré son handicap, conférencier optimiste et débordant d’énergie, Philippe Croizon est venu hier à Dunkerque sur le stand de France Hydrogène pour parler d’un de ses prochains défis : courir le Dakar en buggy à hydrogène.

Auparavant, il a retracé son parcours. Il a ému l’auditoire en expliquant comment il avait pu surmonter l’épreuve qui l’a rendu tétraplégique.

A la fin de sa conférence, Philippe Croizon a annoncé qu’il voulait s’aligner en 2023 avec un buggy à hydrogène développé par Glickenhaus (l’écurie qui a fait sensation aux 24 h du Mans dans la catégorie Hypercar). Il recherche pour cela des partenaires.

Dès 2017, l’idée lui était venue. Mais à l’époque, c’était trop tôt. Philippe Croizon, qui connaît déjà le Dakar, et s’intéresse sincèrement à l’hydrogène, est vraiment partant.

Et pour lui, « tout est possible ».

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting