Pipo Moteurs au Dakar avec un moteur à hydrogène

Spécialiste du moteur automobile de compétition, la société Pipo Moteurs veut participer au Dakar à l’horizon 2023 avec un moteur thermique à l’hydrogène. Son dirigeant, Fred Barozier, estime en effet que c’est la voie d’avenir pour le sport auto, plutôt que la pile à combustible. « Le moteur hydrogène, c’est la troisième génération de moteur après l’essence et le diesel au siècle dernier. Les pièces habituelles sont présentes mais tout est différent : la taille des turbos, la géométrie de cames, les rapports volumétriques », indique-t-il.

M. Barozier avait exposé sa vision lors du Symposium Hydrogène du Mans le mois dernier.

Actuellement, Pipo Moteurs n’a signé officiellement aucun partenariat avec un constructeur. Mais, son approche pourrait intéresser des écuries. Le motoriste, qui s’est distingué cette année par son travail auprès de la Scuderia Cameron Glickenhaus, en Hypercar aux 24 Heures du Mans (3e au général), a envie de valoriser son expertise en rallye-raid. Et cette alternative pourrait faire sensation face aux acteurs qui vont participer avec un buggy H2 équipé d’une pile comme GCK ou encore Mike Horn avec Cyril Desprès.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Share on twitter
Share on linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting