Plan de relance : plus d’aides pour les véhicules propres

Le Président Macron a présenté et après-midi le plan de relance pour le secteur automobile, qu’il a qualifié d’historique et qui met l’accent sur les voitures propres. Ainsi, le bonus pour les véhicules électriques (dont ceux à hydrogène) est porté à 7 000 € pour les particuliers et à 5 000 € pour les entreprises.

Par ailleurs, une aide de 5 000 € sera accordée pour l’achat d’un véhicule électrique dans le cadre de la prime de conversion (qui sera accessible à plus de foyers). Elle sera valable pour les 200 000 premiers véhicules.

S’agissant de la recharge, l’Etat s’engage à tenir dès 2021 l’objectif de 100 000 bornes (seuil qui était prévu initialement en 2022 dans le cadre du contrat de filière auto). Le Président n’a rien dit sur les stations à hydrogène.

L’autre volet concerne la production made in France. Les constructeurs ont pris l’engagement de produire sur le sol français leurs modèles à forte valeur ajoutée, dont les modèles électriques. Emmanuel Macron a évoqué la production d’une pile à hydrogène par Michelin dans une usine près de Lyon.

Précisons au passage que Renault a pris l’engagement de rejoindre l’alliance pour les batteries, à laquelle PSA participe déjà et qui est essentiellement un projet franco-allemand.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting