Plastic Omnium confiant sur l’activité hydrogène

En présentant ses résultats semestriels, l’équipementier français a fait le point sur le déploiement de sa stratégie hydrogène. Ainsi, il a rappelé que depuis le 1er mars 2021, Plastic Omnium et ElringKlinger ont lancé leur co-entreprise EKPO Fuel Cell Technologies, qui se positionne en leader de la pile à combustible pour une large gamme d’applications (véhicules commerciaux, bus, véhicules particuliers, trains et bateaux…). Le groupe a également acquis ElringKlinger Fuelcell Systems Austria GmbH (EKAT), filiale autrichienne d’ElringKlinger spécialisée dans les systèmes à hydrogène intégrés.

Avec cet ensemble, Plastic Omnium propose ainsi une offre globale comprenant le stockage d’hydrogène, la pile à combustible et le système à hydrogène intégré, qui lui permet aujourd’hui de répondre, avec ses capacités industrielles disponibles, à la multiplication des appels d’offres dans le domaine de la mobilité hydrogène et de confirmer ses ambitions d’un chiffre d’affaires de 3 milliards en 2030.

Cette stratégie s’est déployée au cours de ce premier semestre, avec des commandes gagnées dans le stockage d’hydrogène (Hopium) et dans les systèmes de piles à combustibles (EFA-S) et par EKPO pour des piles à combustibles (GCK, AEDS). Le groupe a également conclu un partenariat stratégique avec Mc Phy visant à collaborer sur les protocoles et les interfaces de remplissage entre stations hydrogène et réservoirs haute pression.

L’activité commerciale est intense, commente encore l’équipementier, et se déroule conformément au plan de marche annoncé en 2020, et concerne à la fois les constructeurs automobiles et les acteurs de la mobilité (bus, camions, trains).

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting