Porsche investit dans les e-fuels

Porsche investit dans les e-fuels
Porsche investit dans les e-fuels

La filiale de Volkswagen devient actionnaire d’une holding impliquée dans des projets de développement de carburants synthétiques issus de l’hydrogène à travers le monde.

Porche croit en l’avenir des carburants synthétiques qu’on appelle des e-fuels. C’est la raison pour laquelle la marque de voitures de sport participe à un projet au Chili avec Siemens Energy et ExxonMobil. Une essence verte (le e-méthanol) est produite à partir d’hydrogène et de CO2, sachant que l’électricité utilisée pour l’électrolyse provient d’éoliennes. L’un des partenaires de ce projet est la holding chilienne HIF Global, au sein de laquelle le constructeur allemand a décidé d’investir 75 millions de dollars. Et il devient au passage membre du conseil d’administration aux côtés de AME (Andes Mining & Energy), EIG, Baker Hughes Company et Gemstone Investments.

HIF Global a d’autres projets similaires aux USA et en Australie.

Porsche estime que le e-méthanol produit à partir d’hydrogène a du potentiel, non seulement dans le transport routier (dont l’automobile), mais aussi le transport maritime, l’aviation et même l’industrie pour décarboner les activités.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2