PowerCell participe à un projet européen pour développer un camion à ordures à hydrogène

L’entreprise suédoise liée à Volvo participe à un projet de l’Union européenne* qui vise à développer et à exploiter un camion à ordures équipé de piles à combustible. Il sera utilisé par Renova AB, la principale entreprise de l’ouest de la Suède dans le domaine du recyclage et de la gestion des déchets. Le client final de cet acteur, la ville de Göteborg, souhaite en effet intensifier les essais de camions à ordures à hydrogène.

Ces camions ont une autonomie, un temps de ravitaillement et une capacité de charge comparables à ceux des camions à moteur diesel, tout en produisant moins de bruit et en n’émettant que de la vapeur d’eau. PowerCell a déjà participé à un projet conjoint avec Renova, Scania, le fabricant de carrosseries de camions Joab et l’Institut royal de technologie, pour développer un camion à ordures électrique qui utilise une pile à combustible pour alimenter un moteur électrique embarqué et un compacteur d’ordures. Ce projet a été partiellement financé par l’Agence suédoise de l’énergie.

*REVIVE : Refuse Vehicle Innovation and Validation in Europe

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting