Une station multi-énergies dans la Vallée de l’Arve en 2025

projet Arv'Hy vallée de l'arve

Dans le cadre du projet Arv’Hy, plusieurs partenaires dont Atawey vont associer leur expertise pour proposer des services de mobilité et l’accès aux énergies alternatives à la pompe. Cet écosystème va permettre notamment de répondre à la demande en utilitaires à hydrogène.

La Vallée de l’Arve, qui est située en Haute-Savoie entre Genève et Chamonix, toute proche du Mont-Blanc, offre de jolis paysages. Mais, c’est aussi un pôle industriel traversé par une autoroute qui souffre d’une pollution chronique. C’est dans ce contexte que le projet Arv’Hy s’est formé pour contribuer à la décarbonation du territoire.

Il réunit 5 partenaires à travers une société de projet « Arve Hydrogène Mobilité ». Du côté des énergies, on relève la présence d’Atawey (concepteur, fabricant et distributeur de stations de recharge d’hydrogène) et d’Axpo (producteur et fournisseur suisse d’énergie renouvelable). Un gros distributeur automobile est impliqué avec Jean Lain Mobilités, qui porte une offre d’écomobilité qui va de l’hybride à l’hydrogène. L’aspect financier est couvert par LSBN (holding familiale composée de sociétés de services) et le Crédit Agricole des Savoie.

Une station multi-énergies pour amorcer la mobilité hydrogène

L’objectif est de proposer une station de recharge grand public multi-usages et multi-énergies à Vougy, l’une des communes de la Vallée de l’Arve. On y trouvera des carburants pour les véhicules thermiques, dont du GPL, mais aussi de l’électricité et de l’hydrogène. Implantée stratégiquement en bordure directe d’un axe routier très fréquenté (la route blanche menant notamment aux principales stations de ski de Haute-Savoie), la station va aider à réduire la pollution. Le site proposera également un pôle multi-services (commerce en libre-service, station d’entretien des véhicules, casiers Drive, relais-colis, wi-fi, etc.).

Mais surtout, son rôle sera d’amorcer la mobilité hydrogène. Une première phase prévoit la mise en service en 2025 d’une station de distribution hydrogène de moyenne capacité, permettant de répondre rapidement à la demande en véhicules utilitaires légers dans la région. À ce propos, Jean Lain Mobilités, LSBN et le Crédit Agricole des Savoie participeront au développement des usages. D’ailleurs, dans le cadre de cette transition vers l’hydrogène, LSBN convertira une partie de sa flotte de véhicules destinée à la location en hydrogène, avec déjà 10 VUL programmés pour le premier trimestre 2025.

Un électrolyseur dans une seconde phase

Une fois les usages développés, la station évoluera vers une station de grande capacité raccordée à un électrolyseur (alimenté en électricité par Axpo) permettant de produire directement l’hydrogène sur place depuis des ressources énergétique renouvelables.

« La force de cette initiative réside dans la complémentarité des cinq acteurs, unis pour mettre en commun leurs forces, leurs compétences, et travailler ensemble au service d’un objectif commun : réduire les émissions de CO2 et contribuer à la décarbonation de la Vallée, passage obligatoire avant le tunnel du Mont-Blanc et l’est de l’Europe pour les transporteurs », commente Benoît Gonnachon, Président de LSBN et Président également d’Arve Hydrogène Mobilité.

Vous voulez en savoir plus sur le projet Arv’Hy ? Alors nos dernières actualités sur la région Auvergne-Rhône-Alpes devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur cette région ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Osez l'hydrogène