Projet Pilothy : de l’hydrogène à bord de l’ Anita Conti

Projet Pilothy Anita Conti

Lauréat d’un appel à projets de la région Bretagne, le projet Pilothy va s’appliquer sur un chalutier du nom d’ Anita Conti, qui fut la première femme océanographe française.

A ce stade, il ne s’agit que d’une étude de faisabilité. Le projet, qui porte sur une durée de 10 mois, comporte deux phases : une étude technique, puis un concept à valider auprès des autorités compétentes. Pilothy est porté par l’entreprise Barillec Marine, pour le compte d’un consortium composé de Piriou ingénierie, le cabinet d’architecture et d’études navales Coprexma, le motoriste Meca Diesel, l’atelier de mécanique Semim et l’électronicien Marinelec Technologies. Il bénéficie d’un soutien de 87 000€ de la part de la région Bretagne.

Anita Conti

Le projet vise à intégrer une pile à combustible en alternative à à la motorisation Diesel dans un navire de pêche. Le bateau en question est l’Anita Conti, qui a été construit en 1985 au chantier Vergoz à Concarneau. Il appartient à l’armateur Julien Le Brun, à la tête d’une flotte de 8 bateaux. Ce chalutier, de 17,30 m de long et 5,64 m de large, immatriculé au Guilvinec, va servir de support pour une série de tests en conditions de pêche.

Pilothy abordera les diverses contraintes empêchant aujourd’hui l’usage de l’hydrogène à bord des navires de pêche : manque de place à bord, augmentation du volume et des masses nécessaires à la production énergétique, réglementation concernant l’intégration à bord de navires de pêche, acceptation d’utilisation par les professionnels, etc.

Vous voulez en savoir plus sur la Bretagne ? Alors nos derniers articles sur cette région française devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur la région Bretagne ici

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde