Projet StasHH : vers une standardisation des piles pour la mobilité lourde

Au sein du projet européen StasHH*, un ensemble de 25 partenaires vise à formuler le premier standard européen pour les modules de piles à combustible dans les applications à fort couple (bus, camions, trains, navires, engins de construction…). L’objectif recherché est la réduction des coûts, la production de masse et la concurrence entre les différents acteurs du secteur.

Pour ce type de mobilité, les batteries, trop lourdes, ne sont généralement pas efficaces. En revanche, les piles à combustible sont une alternative viable bénéficiant d’un potentiel de développement considérable.

Au sein de ce projet, le groupe d’ingénierie FEV assure le développement de protocoles d’essais normalisés et leur exécution. L’entreprise coordonnera également la mise en œuvre des standards définis chez les fabricants de piles à combustible et en réalisera par la suite les essais. L’entreprise dispose d’installations appropriées et d’équipements de mesure de pointe dans ses centres d’essais et de développement. Elles comprennent une chambre climatique compatible avec l’hydrogène et adaptée aux systèmes de piles à combustible, un banc d’essai stack, un banc à rouleaux pour véhicule à pile à combustible, des bancs d’essai composants et plusieurs bancs d’essai de systèmes de piles à combustible. Des essais de vieillissement accéléré peuvent ainsi être réalisés. De plus, FEV dispose de l’infrastructure d’approvisionnement en hydrogène nécessaire.

Dans le cadre du projet StasHH, un banc d’essais conçu spécifiquement pour le test des modules standardisés est également en cours de développement pour valider efficacement les performances, le niveau de sécurité et le fonctionnement des modules dans des conditions extrêmes. Une fois cette étape de normalisation réalisée, la « série HH » deviendra le standard pour les modules de piles à combustible, analogue à la nomenclature de taille connue sous le nom de « série AA » pour les piles. L’objectif est également de faire adopter ce standard en dehors de l’Europe.

*Le projet StasHH (Standard-sized Heavy-Duty Hydrogen) est financé par le FCH-JU et  reçoit le soutien du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne, ainsi que de la France, de l’Autriche, du Danemark, de l’Italie, des Pays-Bas, de l’Allemagne, du Royaume-Uni, de la Pologne, de la Belgique, de la Suède et de la Norvège. Le projet est coordonné par le Sintef en Norvège.

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting