Le chanvre : une autre alternative pour faire de l’hydrogène

Selon le Télégramme, une usine de fabrication d’hydrogène à partir de chanvre est en projet près de Morlaix (29). Le procédé est porté par l’entreprise Qairos Energies, établie dans la Sarthe.

La start-up a développé une technologie de pyrogazéification consistant à convertir la biomasse en gaz en la chauffant à haute température en présence d’une faible quantité d’oxygène. Un projet est en cours à Trangé, près du Mans, pour un montant de près de 20 millions d’euros. L’usine aura une capacité de production de 3,6 tonnes d’hydrogène par jour.

La société dirigée par Jean Foyer compte donc dupliquer le procédé dans le Finistère. Elle compte implanter une usine de production à Taulé, d’ici 2025, sur un terrain de 2 ha, propriété de Morlaix communauté, à Ker ar Bic. Un autre projet serait par ailleurs prévu dans le Morbihan, mais le lieu d’implantation n’a pas encore été validé.

En alternative à l’électrolyse, il existe une filière pour produire de l’hydrogène renouvelable à partir de la biomasse. Haffner Energy utilise pour sa part des plaquettes de bois.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting