Quantron développe l’hydrogène

Spécialiste du retrofit pour les véhicules lourds, l’entreprise allemande entend développer l’hydrogène à côté de l’électrique à batterie.

Ainsi, dans le domaine du bus, une version à hydrogène d’un modèle Cizaris de 12 m est en cours de développement et doit sortir sur le marché au quatrième trimestre.

L’entreprise s’implique également au sein du projet GREATER4H porté par des pays nordiques*. Ce projet européen vise à créer entre Oslo et Hambourg un écosystème basé sur de l’hydrogène vert et destiné aux utilitaires lourds. Quantron a participé également à des projets internationaux au cours de l’année écoulée, notamment aux USA, en Scandinavie et en Arabie saoudite.

L’année 2022 sera placée sous le signe de « l’offensive hydrogène ». A travers des partenariats avec Ballard Power Systems et des opérateurs de stations-service, mais aussi des projets de développement pour des camions H2 dans l’UE et aux USA, Quantron entend pousser cette énergie et décarboner les transports lourds.

*Une coalition s’est formée sous le nom de STRING, réunissant la Suède, la Norvège, le Danemark et l’Allemagne

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting