Défi H : un nouveau labo sur l’hydrogène

GRTgaz et Mines Paris – PSL (grande école d’ingénieurs française) ont signé un partenariat de 5 ans sur la recherche dans le domaine de l’hydrogène. Celui-ci va se traduire par la création d’un laboratoire commun, Défi H.

Destiné à étudier les effets de l’hydrogène sur les matériaux de structure, ce labo permettra de générer de nouveaux travaux de thèses et de mettre au point de nouveaux outils technologiques.

GRTgaz entretient déjà, à travers son centre de Recherche et Développement RICE, une relation étroite depuis plusieurs années avec Mines Paris – PSL. Les deux entités collaborent autour de Chaires, de thèses et de projets en mobilisant des doctorants, post doctorants, des mastères spécialisés et des stagiaires. Elles ont aussi mené plusieurs études relatives aux impacts de l’hydrogène sur les aciers. Une chaire ANR industrielle MESSIAH (Mini-Eprouvettes pour le Suivi en Service des structures avec Application au transport d’Hydrogène) a même été créée.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting