2 000 km en ZOE.. à hydrogène

Non, ce n’est pas une blague. Un record du monde a été établi avec une Renault ZOE dotée d’une pile à combustible alimentée au méthanol et venant renforcer l’autonomie.

Bel exploit que celui réalisé par une société de Tarbes ARM Engineering. Elle a explosé le record d’hydrogène détenu jusqu’à présent par une Toyota Mirai. Et elle l’a fait avec une ZOE transformée. Les ingénieurs ont en effet décidé d’ajouter une pile à combustible. Et le carburant n’est pas de l’hydrogène pur, mais du méthanol de synthèse (G-H3), obtenu à partir de la méthanisation de fumier. Selon ARM Engineering, ce carburant composé de quatre atomes d’hydrogène permet, par haute température et échange de protons d’hydrogène, de créer une puissance électrique de 5 kW. Pour faire simple, le méthanol est transformé à bord de la voiture pour produire de l’hydrogène. Et c’est ainsi qu’il peut, à travers la pile à combustible, générer de l’électricité et alimenter la batterie.

Ainsi modifiée, la citadine électrique a réussi à parcourir plus de 2 000 kilomètres avec une seule charge de batterie et un plein de 200 litres de carburant. G-H3. Pour le record, cinq pilotes se sont relayés sur le circuit d’Albi pendant trois jours, de 7 heures le matin à minuit.

*La société a été créée en 2017 à l’occasion de la réglementation française concernant les transformations des moteurs essence au mixte carburants essence et super-éthanol E85.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting