ReFuelEU Aviation : accord sur les carburants de synthèse

ReFuelEU Aviation : accord sur les carburants de synthèse

ReFuelEU Aviation : accord sur les carburants de synthèse

Un accord est intervenu cette semaine entre la Commission et le Parlement Européen pour fixer des seuils de carburants renouvelables dans le secteur de l’aviation : une bonne nouvelle pour la filière de l’hydrogène.

Le communiqué est à lire ici. Dans le cadre de l’initiative ReFuelEU Aviation, le règlement fixe des seuils d’intégration de carburants aériens durables (SAF) dans les aéroports, avec une augmentation tous les 5 ans. On commence à 2 % dès 2025 pour finir à 70 % en 2050. Au sein de ces mélanges, les carburants de synthèse devront a minima occuper une part de 1,2% en moyenne sur 2030-2031, 2% de moyenne sur la période 2032-2034, 5% en 2035, 10% en 2040, 15% en 2045, et 35% en 2050.

Les mélanges acceptés par Bruxelles comprennent des bio carburants et des carburants de synthèse, à partir du moment où la matière première n’a pas de lien avec l’alimentation.

« C’est une nouvelle étape décisive pour le développement de l’hydrogène et des e-fuels en France et en Europe ! », commente Philippe Boucly, Président de France Hydrogène. « L’objectif fixé pour 2030-2031 est ambitieux et cohérent. Et enfin, l’Union européenne traite quasiment à parité l’hydrogène dérivé d’énergies renouvelables et de nucléaire, en prenant pour boussole la réduction des émissions carbone et la sécurisation de notre approvisionnement énergétique ». Pour lui, « La France a les cartes en main pour structurer une filière compétitive de production d’e-fuels, qui peut générer durablement de la valeur et des synergies dans les territoires, et s’exporter ».

Vous voulez en savoir plus sur les dernières nouvelles en provenance de l’Europe ? Vous devriez jeter un coup d’œil à notre nouvelle section : « politiques publiques & économie« .

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting