Renault se lance un peu plus dans l’hydrogène

Renault concept-car

La marque au losange, Renault, va révéler au mois de mai* un concept-car inédit. Et ce qui interroge, c’est qu’elle emploie le terme de « motorisation hydrogène ».

On savait que la marque au losange voulait relancer l’hydrogène pour ses utilitaires. Depuis qu’elle a créé la co-enterprise Hyvia avec Plug Power, elle propose trois versions du Trafic, avec une pile à combustible qui vient en complément de la batterie. Mais là, il s’agirait à priori d’un moteur à combustion hydrogène. Une solution dont on parle de plus en plus, en alternative à la pile à combustible. Si cela se confirme, Renault rejoindrait ainsi les réflexions de Toyota, qui teste cette voie technologique en compétition.

D’après le visuel de Renault, difficile de dire s’il s’agit d’une berline ou d’un SUV. On sait simplement que ce concept a été dessiné sous la direction de Gilles Vidal, Directeur du Design Renault. En tout cas, l’hydrogène fera clairement partie de la stratégie de Renault qui fera du 100 % électrique en 2030 en Europe. Avec peut-être une étape intermédiaire à l’état de carburant dans un moteur à combustion sur les véhicules particuliers.

*possiblement dans le cadre du Festival International Automobile de Paris, qui se tient du 20 au 23 mai aux Invalides

Vous voulez en savoir plus sur Renault ? Vous pouvez retrouver tous nos articles sur le groupe ici

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer