Retour sur l’Albi Eco Race

Organisée par l’Avere Occitanie, la troisième édition de l’Albi Eco Race (24 et 25 mai) a permis de mettre en avant différents projets et prototypes de véhicules électriques. Des challenges ont ainsi été organisés à destination des étudiants d’écoles d’ingénieurs et lycées ayant mis au point des prototypes, dont certains fonctionnant à l’hydrogène et qui ont pu être testés.

Au-delà de ces épreuves, cette édition 2019 a permis de découvrir un nouveau véhicule. Ainsi, l’association Eco Solar Breizh a présenté en le HX2. Il s’agit d’un véhicule solaire biplace capable d’atteindre 90 km/h et capable de faire au moins 30 km/jour en Bretagne. Il est également doté d’un prolongateur d’autonomie qui fonctionne avec une pile à combustible, afin de pallier le manque d’énergie solaire durant l’hiver par de l’hydrogène.

Le thème de l’hydrogène a par ailleurs fait l’objet de deux conférences. D’une part, une conférence avec le GNFA (groupement national pour la formation automobile) et la SEM EVEER HY POLE a permis de présenter les nouveaux modules de formation proposés dans ce domaine. D’autre part, une table ronde a porté sur « l’hydrogène, clé de la transition énergétique et des mobilités décarbonées ». Cette dernière a permis d’entendre notamment Benjamin Fèvre (HYDEO et agence AD’OCC), Nicolas Daudou et Jean-Michel Bouat (SEM EVEER HY POLE et C2A), et Bernard Gilabert (AREC et région OCCITANIE).

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting