Le port de Saint-Nazaire reconnu comme ZIBac (et hub d’hydrogène)

Saint Nazaire hydrogène

Le port de Saint-Nazaire reconnu comme ZIBac (et hub d’hydrogène)

Cet été, le territoire Loire Estuaire a été désigné lauréat de l’Appel à projet Zone Industrielle Bas Carbone (ZIBaC), porté par l’ADEME dans le cadre du programme « France 2030 ». Le projet était porté par un groupement*.

Nantes-Saint-Nazaire, le 1er port de la façade atlantique va devenir une plaque tournante des énergies décarbonées. Le site a désormais le statut d’une ZIBac, au même titre que Dunkerque, Fos-sur-Mer et Le Havre.

Plusieurs hubs d’énergie

Concrètement, la volonté est de créer un hub hydrogène multimodal permettant la production, l’import et le transport d’hydrogène bas carbone. En parallèle, il y aura aussi un hub CO2 multimodal (permettant la capture, la réception, la valorisation et l’export de CO2 industriel) ; un hub gaz naturel (pour la production et la distribution de gaz vert/bas carbone) ; ainsi qu’un pôle dédié aux autres énergies décarbonées permettant la production et
l’avitaillement en biocarburants, bioGNL, biofuels…

Le programme d’actions, de 8,2 millions d’€ sur 2 ans, est soutenu à hauteur de 4,1 millions d’€ par l’ADEME.

Précisons encore que le port de Saint-Nazaire est situé à proximité des gisements éoliens offshore (1er parc éolien offshore de 480 MW, 1ère
éolienne flottante avec 20 GW de potentiel). Le territoire Loire Estuaire se caractérise par une plateforme énergétique majeure assurant 10 % de l’approvisionnement énergétique de la France

*Le groupement est composé de l’Association des Industriels Loire Estuaire (AILE, regroupant Arcelormittal, Cargill, EDF, Elengy, Engie, Eqiom, TotalEnergies et Yara), de Saint-Nazaire Agglomération, de la Communauté de Communes Estuaire et Sillon et de Nantes Saint-Nazaire Port, ainsi que de la Région des Pays de la Loire. Il propose une trentaine d’actions concrètes pour accélérer la décarbonation et la transition énergétique de ce territoire industriel. La labellisation ZIBaC permettra d’obtenir des financements pour préparer et accélérer leur déploiement.

Lire le communiqué de la région Pays de la Loire. Vous pouvez retrouver ici un article sur la collaboration entre le port de Saint-Nazaire et Lhyfe sur l’hydrogène.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Seiya recrute