La construction a démarré pour le projet de porte-conteneurs à hydrogène Seashuttle

La construction a démarré pour le projet de porte-conteneurs à hydrogène Seashuttle
La construction a démarré pour le projet de porte-conteneurs à hydrogène Seashuttle

Porté par l’entreprise néerlandaise Samskip, ce projet vise à développer deux porte-conteneurs autonomes à hydrogène d’ici 2025. Ils feront la liaison entre la Norvège et les Pays-Bas.

C’est en Inde, au sein des chantiers navals de Cochin, que vient de démarrer la construction de ces navires de nouvelle génération. Le projet Seashuttle est né de l’association entre le groupe logistique néerlandais Samskip et du spécialiste américain de la robotique Ocean Infinity. Leur ambition est de mettre en service deux porte-conteneurs automatisés fonctionnant à l’hydrogène, chacun d’eux étant propulsé par une pile de 3,2 MW. Ils feront la liaison entre Oslo et Rotterdam.

Le projet est soutenu à hauteur de 15 millions d’euros par l’entreprise norvégienne Enova, agissant pour le compte de l’état norvégien dans le domaine du développement durable et de la transition énergétique.

Au-delà de ces deux premiers navires, le souhait de Samskip et d’Ocean Infinity est de décarboner la logistique maritime. Ils souhaitent pouvoir mettre en service 500 porte-conteneurs avec une chaîne de propulsion à l’hydrogène et disposant d’un générateur Diesel en appoint. Les deux partenaires misent sur un approvisionnement en hydrogène en grands volumes et à un prix abordable depuis la Norvège. Leur ambition est d’arriver à un transport maritime de courte distance d’un coût équivalent avec des solutions zéro émission.

Vous voulez en savoir plus sur la Norvège et les Pays-Bas en matière d’hydrogène ? Alors nos derniers articles sur ces deux pays devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur la Norvège ici et sur les Pays-Bas .

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Osez l'hydrogène