Des acteurs de la filière hydrogène à la SITL

Ce rendez-vous de référence accueille à partir d’aujourd’hui et pendant 4 jours des fabricants de véhicules et des distributeurs d’hydrogène.

Après l’annulation de l’édition 2020 en raison de la pandémie, la Semaine de l’Innovation du Transport et de la Logistique (SITL) retrouve le Hall 6 de Paris Nord Villepinte pour sa 39e édition qui s’ouvre aujourd’hui. Plus de 500 exposants sont attendus.

Parmi eux, on peut citer une PME qui pourrait devenir un « poids-lourd » de l’hydrogène. Il s’agit de Gaussin, qui propose des versions à hydrogène d’engins pour le transport de marchandises, avec à la fois des véhicules autonomes et des camions. Du côté des poids-lourds, on peut signaler également la présence d’Hyliko, qui se présente comme une plateforme de mobilité avec à la fois la location de véhicules à hydrogène, le carburant qui va avec à empreinte carbone négative, et un réseau de stations. L’offre répond aux besoins les plus exigeants du transport routier : régional, distribution et approche chantier porteur et tracteurs 44t, peut-on lire sur le site de la SITL.

Les énergéticiens sont également de la partie. On relève la présence de TotalEnergies, de Shell et de GRDF, qui s’investissent aussi dans l’hydrogène. Il y a par ailleurs des acteurs positionnés sur les stations, comme Atawey (qui depuis 2015 a développé une gamme complète, dont une station mobile), Distry et Proviridis, et des sous traitants-comme Artis et TSG.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting