Près de 300 millions pour des stations alternatives en Europe

La Commission a sélectionné 24 projets qui bénéficieront d’un financement de l’UE pour la mise en place d’infrastructures de carburants alternatifs dans 23 pays. Ensemble, ils recevront des subventions européennes d’un montant total d’environ 292 millions d’euros.

Ces fonds seront attribués au titre du mécanisme pour les infrastructures de carburants alternatifs (AFIF*) afin de déployer les infrastructures correspondantes le long du réseau transeuropéen de transport (RTE-T). Ces investissements se traduiront par environ 5 700 points de recharge dans 1 400 stations pour les véhicules électriques à batteries, et par 57 stations de ravitaillement en hydrogène. Et le tout, dans les trois prochaines années, précise la commissaire chargée des transports, Adina Vălean.

Conformément aux objectifs du Pacte vert européen, cet effort en faveur des stations de recharge devrait faciliter l’adoption de véhicules à émissions faibles ou nulles pour tous les modes de transport.

*L’AFIF combine les subventions du mécanisme Connecter l’Europe avec le soutien d’institutions financières

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting