Streetscooter passe lui aussi à l’hydrogène

Vous avez sans doute entendu parler de Streetscooter ? Ce fabricant de véhicules électriques a été racheté par DHL, filiale de la Deutsche Post, qui s’en est servi pour faire produire des fourgons adaptés à ses besoins et qui, depuis, assemble des modèles pour d’autres clients. Streetscooter vient de décrocher une commande de 300 fourgons électriques auprès de Westnetz, une filiale de la société Innogy, qui est un distributeur d’énergie.

La différence, par rapport à d’autres clients, est que ce client ne se contente pas de l’autonomie fournie par la batterie. Comme Westnetz gère un réseau de distribution d’électricité en Allemagne et que les réparateurs et agents doivent parfois sillonner des moyennes et longues distances pour leurs interventions, il a été demandé à Streetscooter d’adapter les véhicules. Ils vont donc intégrer en plus une pile à combustible et un réservoir d’hydrogène pour augmenter le rayon d’action.

L’Allemagne montre une fois de plus que l’hydrogène fait bien partie des solutions pour une mobilité plus propre et sur longues distances.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting