Technip associé au plus grand projet H2 du monde

Le groupe français Technip Energies a remporté un contrat d’ingénierie d’avant-projet détaillée pour le plus grand projet d’hydrogène bas-carbone au monde pour ExxonMobil à Baytown, au Texas.

Bien positionné sur le gaz, le GNL et l’hydrogène (bleu ou vert), Technip se réjouit d’avoir été sélectionné. « Ce projet servira de référence pour contribuer à la décarbonation des installations existantes et capturer des volumes importants d’émissions de carbone », déclare Loic Chapuis, Senior Vice President Gaz et Énergies bas-carbone.

Le complexe intégré de Baytown, sur un site pétrochimique, produira environ un milliard de pieds cubes* d’hydrogène bas-carbone par jour et capturera plus de 98 % des émissions de CO2 associées, soit environ 7 millions de tonnes par an. Ce qui en fait le plus grand projet de ce type au monde. Grâce à l’expertise de Technip Energies, la réduction des émissions Scope 1 et 2 du complexe de Baytown peut atteindre jusqu’à 30 %.

Comme le précise ExxonMobil, l’hydrogène produit servira pour le raffinage de ses carburants et produira des oléfines. Le surplus pourrait être mis à disposition des industries. Le pétrolier veut faire de Houston un hub pour la séquestration et le stockage de carbone.

*Le pied cube (en anglais : cubic foot) est une unité de volume. Elle est principalement utilisée aux États-Unis. Elle est notée cu ft et vaut 28,31685 litres

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting