Technocampus hydrogène de Francazal : ça avance

Le projet de technocampus dédié à l’hydrogène vert, qui doit voir le jour en 2024 sur l’ancien aéroport militaire de Francazal, a franchi une nouvelle étape en ce mois d’août, indique le site Actu.fr. Un appel d’offres a ainsi été lancé pour sélectionner des candidats « en vue de la participation à un concours restreint de maîtrise d’œuvre pour la construction ». « Centre de pointe dans la recherche, les essais et l’innovation technologique consacré à l’hydrogène vert », le futur campus accueillera des salles d’essais dits de « faible puissance » et « forte puissance » dédiés aux universitaires, à des start-ups et à des industriels.

Le site s’étendra sur environ 4 700 m2, dont 600 m2 consacrés aux essais dits de « très forte puissance » et intégrant l’aménagement d’un bunker.

Lancé le 12 août, le marché public* lancé par l’Arac (Agence régionale aménagement construction) pour le compte de la Région Occitanie précise que l’enveloppe financière « affectée aux travaux par le maître de l’ouvrage » s’élève à 22 millions d’euros. Au total, avec les équipements, la facture devrait s’élever à 40 millions d’euros. Le bâtiment et les équipements publics seront financés par le contrat de plan Etat-région 2021-2027 et l’Europe.

« Le projet définitif sera arrêté d’ici courant septembre 2021, lorsque les études techniques, actuellement en cours, seront terminées », indique la Région Occitanie.

*Avis N° : AO-2134-1913

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting