Total et ENGIE vont créer le plus grand site de production d’hydrogène vert en France

Dans le cadre du projet Masshylia*, les deux partenaires ont signé un accord de coopération pour construire et exploiter le plus grand site de production d’hydrogène renouvelable de France. Il sera situé à Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône), en Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur. Situé au cœur de la bioraffinerie de Total à La Mède, et alimenté par des fermes solaires d’une capacité globale de plus de 100 MW, l’électrolyseur de 40 MW produira 5 tonnes d’hydrogène vert par jour.

Le site sera ainsi en mesure de répondre aux besoins du processus de production de biocarburants, évitant au passage le rejet de 15 000 tonnes d’émissions de CO2 par an.

Au passage, le projet inaugure 5 innovations : un système de pilotage digital de la fourniture d’hydrogène en continu avec une gestion en temps réel de la production d’électricité solaire ; l’optimisation de l’intégration de plusieurs fermes photovoltaïques alimentant l’électrolyseur pour minimiser les pertes d’énergie et limiter les congestions du réseau ; un stockage d’hydrogène de grande ampleur pour équilibrer production d’électricité intermittente et consommation d’hydrogène continue ; une connexion directe en courant continu entre une ferme photovoltaïque et l’électrolyseur pour améliorer le bilan énergétique ; et enfin une sécurité industrielle renforcée grâce à l’utilisation de modèles numériques 3D pour chaque composant de l’installation.

Total et ENGIE visent un début de construction des installations en 2022, à l’issue de l’étude d’ingénierie avancée, en vue d’une production en 2024.

Au-delà de cette première phase, de nouvelles fermes renouvelables pourront être développées par les partenaires pour l’électrolyseur qui a la capacité de produire jusqu’à 15 tonnes d’hydrogène vert par jour.

*Le projet Masshylia a été labellisé comme innovant et d’un grand intérêt pour la région par plusieurs institutions régionales (Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, Métropole Aix-Marseille-Provence, Capenergies pôle de compétitivité).

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting