Touraine Vallée de l’Indre : de l’hydrogène du vélo à la benne à ordures

Alors qu’elle est en train de déployer des vélos à hydrogène* (voir le dernier post sur les Echappées à vélo) dans le cadre du tourisme vert, cette communauté de communes d’Indre-et-Loire (22 communes au sud de la métropole de Tours) continue de mener à bien d’autres projets.

D’ici quelques mois, elle inaugurera une station de production et de distribution d’hydrogène d’une capacité de 80 kg/jour. Elle sera installée au sein d’un centre routier, à proximité de l’autoroute A10. Ses besoins en énergie seront couverts par l’implantation d’ombrières photovoltaïques, qui fourniront une électricité d’origine renouvelable. Celle-ci servira ensuite à produire de l’hydrogène vert par électrolyse de l’eau. Dans le cadre du projet Hysoparc, en partenariat avec ses communes membres et le Commissariat à l’Energie Atomique (CEA), le territoire va faire l’acquisition d’une flotte captive de 10 Kangoo à hydrogène sur la zone d’activités Isoparc. La communauté de communes dispose déjà depuis mars dernier d’une station de production d’hydrogène d’une capacité de 20 kg par jour. Elle est fournie par McPhy.

La communauté de communes estime que le potentiel de flottes captives est élevé, en raison de la présence de 2 600 entreprises dans un rayon de 30 km autour de ce parc d’activités.

Par ailleurs, dans le cadre du projet Hector**, d’ici fin 2020, la Communauté de communes Touraine Vallée de l’Indre aura fait l’acquisition d’une Benne à Ordures Ménagères (BOM) à hydrogène. Cette autre forme de mobilité est issue d’un partenariat européen, avec une subvention du programme d’Interreg Nort West Europe et une coordination assurée par l’association européenne HyER (Hydrogen Fuel Cells and Electro-Mobility in European Regions).

*Dans le cadre du projet Velhyre

**Hydrogen Waste Collection Vehicles in North West Europe. Le projet vise à tester 7 BOM à hydrogène en Europe, le site de Sorigny en Touraine étant le seul en France.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting