Toyota dans la course du e-Rallye de Monte Carlo

sans-titre-6

Parti hier de Fontainebleau, pour un périple de 1500 km jusqu’à Monaco, le e-Rallye de Monte Carlo fait rouler des voitures électriques et à hydrogène. Parmi elles, il y a aussi trois Mirai engagées par Toyota France.

L’une de ces voitures est celle remise par le constructeur japonaius à Air Liquide début septembre. Elle porte le numéro 1 et est confiée à Georges Marsan, Maire de Monaco.

La seconde Mirai est pilotée par Artur Prusak, vainqueur de la Coupe du Monde des Énergies Alternatives FIA en 2015 avec son copilote Thierry Benchetrit.

Quant à la troisième Mirai, elle embarque un équipage de journalistes, qui pourront partager leur expérience après ce périple inédit. Ce sera aussi l’occasion d’assister au ravitaillement que va proposer Air Liquide, qui met à disposition une station mobile en différents points du parcours. Ce sera le cas notamment à Alès, pour la fin de la première étape en parcours libre, et à Monaco.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting