Toyota : et maintenant le camion à hydrogène

camion-h2-toy

Après la voiture et le bus, le constructeur japonais entend désormais appliquer la technologie de la pile à combustible au camion. C’est ce qu’il a révélé à l’occasion du salon de Los Angeles. Toyota n’a pas donné de détails, mais il étudie l’implantation de l’hydrogène sur un semi-remorque, dans le cadre d’une étude en Californie. On en saura plus d’ici quelques mois.

Toyota n’a donc pas abandonné l’hydrogène, contrairement à ce que pensaient certains. Il croit toujours au potentiel de la Mirai, qui s’adresse à une majorité de clients. Le constructeur estime que les piles à combustible peuvent aussi s’appliquer sur une vaste gamme de véhicules. Et comme la technologie est modulaire, elle peut donc être utilisée dans le domaine du transport pour apporter là aussi de la mobilité zéro émission dans le futur.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting