Le pick-up Toyota Hilux à hydrogène sera aux JO de Paris

Toyota hydrogène JO Paris 2024
Le pick-up Toyota Hilux à hydrogène sera aux JO de Paris

Le constructeur japonais, qui a construit une flotte de 10 véhicules en Angleterre, va en affecter 5 à Paris, dans le cadre du partenariat sur les Jeux Olympiques et Paralympiques.

Même si les SUV (et encore moins les pick-ups) ne sont pas très aimés dans la capitale, il y aura bien des Toyota Hilux à hydrogène pour les JO de Paris 2024. La marque japonaise annonce en effet que 5 véhicules seront engagés dans des démonstrations clients et médiatiques, dont 2 lors des prochains Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. En faisant découvrir à ses clients la technologie des piles à combustible, Toyota pourra ainsi démontrer que la mobilité hydrogène a tout son sens.

Le géant japonais, qui revendique plus de 30 années de recherche et développement dans hydrogène, réutilisera les acquis du projet Hilux. Toyota annonce une prochaine génération de technologie de piles à combustible qui offrira des cycles de vie plus longs, une autonomie accrue pour les véhicules et des coûts considérablement réduits.

Lire le communiqué.

Vous voulez en savoir plus sur Toyota et la présence de ses véhicules à hydrogène aux JO ? Alors nos derniers articles sur cet acteur devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Toyota ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde