La Toyota à hydrogène liquide en piste à Fuji

Toyota Corolla moteur à hydrogène

Ce week-end, la Corolla à moteur hydrogène va participer à une course, en marge des 24 h de Fuji, au Japon. Une version améliorée, puisqu’elle embarque de l’hydrogène liquide. Elle aurait dû débuter en mars dernier, mais elle avait connu un problème.

Précisons que cette participation d’une Toyota à moteur hydrogène intervient alors que l’automobile Club de l’Ouest vient officiellement d’accepter la présence de cette technologie au sein de la future catégorie hydrogène (lire notre article). Son Président, Pierre Fillon, est d’ailleurs présent sur le circuit de Fuji, où il a participé à une conférence de presse (visible ici sur youtube) où il a évoqué le centenaire des 24 h du Mans. Il a indiqué que la GR Corolla H2 avait retenu toute son attention.

La voiture viendra d’ailleurs faire une démonstration aux 24 h du Mans, comme l’annonce Toyota sur un site spécial dédié à la course.

Le choix de l’hydrogène liquide

Initialement, la Corolla à hydrogène liquide devait rouler sur le circuit de Suzuka, les 18 et 19 mars dans le cadre du championnat Super Taikyu. Mais, un problème est intervenu lors d’essais privés avec un incendie qui s’est produit dans le compartiment moteur. Le constructeur n’a pas voulu courir de risque et a fait l’impasse sur cette manche. Il en a profité pour revoir l’étanchéité des joints (qu’il a éloigné des points chauds du moteur) et prévenir toute fuite. Tous les détails sont visibles ici.

Toyota indique avoir allégé sa voiture de 50 kg par rapport à la première version de la Corolla à moteur hydrogène, qui roulait initialement à l’hydrogène gazeux. L’autonomie est doublée et le temps de ravitaillement descend à une minute et demie. Précisons que l’hydrogène liquide sera distribué en piste par une station mobile co-développée par Iwatani et Toyota. Le géant japonais continue en fait d’évaluer les deux formes de stockage, gazeux et liquide.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

MasterClass H2 Toulouse