Toyota se lance aussi dans le groupe électrogène à hydrogène

Convaincu par la pertinence de cette forme d’énergie, le constructeur japonais a développé un groupe électrogène à hydrogène. Il a tout simplement intégré une pile à combustible (100 kW) de la Mirai, ainsi que l’électronique de contrôle et une batterie secondaire. Ce dispositif est destiné à produire du courant électrique dans l’usine de Honsha, basée à Toyota City, près de Nagoya (préfecture d’Aichi).

Développé avec l’aide d’une filiale de Toyota, Energy Solutions, le groupe électrogène fonctionnera 24h/24. Utilisé à titre expérimental, il fera l’objet d’évaluations sur la stabilité de la production de courant, sa performance et sa maintenance.

Toyota se fixe pour objectif un rendement de 50 % et plus. Le constructeur japonais espère pouvoir ensuite produire ce type de générateurs à un prix raisonnable.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting