Un campus de l’hydrogène autour de l’usine H2V en Normandie ?

Selon la radio locale Tendance Ouest,  l’agglomération Caux Seine Agglo veut créer un campus sur le thème de l’hydrogène. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la construction d’une usine de production d’hydrogène vert par la société H2V, qui sera implantée à Saint-Jean-de-Folleville (Seine-Maritime) et mise en service en 2023. Le site devrait créer 100 emplois directs et indirects. L’agglo et un consortium d’acteurs de l’hydrogène* étudient l’opportunité de créer un plateau technique qui aurait pour nom l’H2 académie.

Il se trouve que les métropoles du Havre et de Rouen, proches du territoire de Caux Seine agglo, accueillent la quasi-totalité des formations permettant d’accéder aux métiers de techniciens recherchés par la filière hydrogène. Le plateau technique apporterait une spécialisation hydrogène aux formations déjà existantes. L’H2 académie intégrerait le Campus d’excellence international normand des énergies (CEINE).

Souhaitant développer l’hydrogène, la Normandie se situe à la première place des régions européennes de production d’énergie et génère 36 000 emplois directs et 2 milliards d’euros par an de contribution pour le développement économique du territoire.

*Région Normandie, AFHYPAC, Rectorat, Branches professionnelles : France Chimie, UIMM, entreprises, Ecoles d’ingénieurs, lycées professionnels, Normandie Energies

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting