Un immeuble de Rotterdam équipé d’une chaudière à hydrogène vert

Depuis le 25 juin dernier, un immeuble de 25 appartements est désormais chauffé à partir d’une chaudière alimentée par de l’hydrogène vert à Rozenburg, un arrondissement de la commune de Rotterdam. Il s’agit d’un projet-pilote initié par la société mère de De Dietrich, BDR Thermea Group (et mis en place par sa filiale néerlandaise Remeha), en partenariat avec l’opérateur de réseaux Stedin, la municipalité et l’OPHLM Ressort Wonen. La chaudière à hydrogène permet de produire de l’énergie pour le chauffage des pièces et pour chauffer l’eau, sans émissions de CO2.

A la différence d’autres solutions, qui utilisent du gaz naturel dans le cadre d’une cogénération, l’hydrogène utilisé dans la chaudière est produit à partir d’énergies renouvelables (éoliennes et panneaux photovoltaïques). C’est une première. L’opérateur Stedin utilise un pipeline de gaz naturel pour fournir l’hydrogène, démontrant ainsi que le réseau de gaz existant est adapté pour alimenter la chaudière avec ce type de « carburant ». C’est une illustration concrète de ce qu’on appelle le « Power-to-gas ».

Après ce projet-pilote aux Pays-Bas, BDR Thermea Group aimerait développer un projet de plus grande envergure en Grande-Bretagne, où 400 chaudières à hydrogène devraient être déployées dans les deux ans à venir.

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting