Un site de stockage géant d’hydrogène aux États-Unis

stockage d'hydrogène aux États-Unis
Un site de stockage géant d’hydrogène aux États-Unis

Air Liquide vient de mettre en service aux États-Unis, le plus grand site de stockage d’hydrogène au monde. Cette installation souterraine est située à Beaumont, au Texas (États-Unis). Elle vient compléter les unités de production d’Air Liquide situées le long du Golfe du Mexique, offrant ainsi une plus grande souplesse et fiabilité d’approvisionnement en hydrogène à partir du réseau de canalisations dans cette région.

Situé à 1 500 mètres sous terre, ce site de stockage mesure 70 mètres de diamètre. Il a la capacité de stocker une quantité d’hydrogène équivalente à 30 jours de production d’un site de réformage de gaz naturel à la vapeur (ou SMR). Cette initiative permet donc de disposer d’un système de stockage à grande échelle pour accroître la fiabilité et l’efficacité de l’approvisionnement des clients en hydrogène.

L’hydrogène est utilisé dans le domaine du raffinage

Utilisé dans de nombreux procédés industriels et de fabrication, l’hydrogène est utilisé dans le domaine du raffinage pour enlever le soufre des carburants. C’est aussi une énergie propre pour le transport qui permet d’alimenter les voitures à pile à combustible, sans aucune émission. L’hydrogène peut aussi être stocké pour répondre aux fluctuations de la demande du réseau électrique.

Ce nouveau site de stockage d’hydrogène fait suite à la mise en service par Air Liquide du premier site de stockage d’hélium pur en Allemagne en juillet 2016.

Vous voulez en savoir plus sur la les États-Unis ? Alors nos derniers articles sur ce pays devront vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur les Étas-Unis ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée).

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Osez l'hydrogène