Une convergence BEV et FCEV prévue à l’horizon 2040

Malgré une nette prédominance de la technologie des véhicules électriques à batterie (BEV), qui apparaît comme la solution évidente d’ici 2020, une nouvelle analyse du Fuel Cell Technologies Office (FCTO) au sein du DOE (Department of Energy) aux Etats-Unis met en évidence une rapide convergence avec la technologie des véhicules à pile à combustible (FCEV).

D’ici 2040, les analystes soulignent que la technologie FCEV pourrait même être moins coûteuse et offrir des avantages importants pour les grands véhicules et les longues distances. Par conséquent, les auteurs de l’analyse prévoient qu’il y aura un espace de marché concurrentiel pour les FCEV et les BEV afin de répondre aux différents besoins des consommateurs pour les véhicules légers. Le FCTO a notamment estimé, étudié et comparé les coûts de possession des BEV et FCEV pour 77 segments de marchés, définis par la taille des véhicules et leur autonomie effective.

L’étude a publiée au début de l’année 2018 dans le journal scientifique Transportation Research Part C: Emerging Technologies. Elle est visible ici.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting