Une découverte de l’hydrogène dans Paris avec le Mondial 2018

Cet après-midi, le centre d’essai du Mondial de l’Auto, place de la Concorde, a été inauguré par la maire de Paris, Anne Hidalgo, ainsi que les ministres de l’Ecologie François de Rugy, et des transports, Elisabeth Borne. L’hydrogène a été cité comme une solution sans carbone pour la mobilité, tant par Anne Hidalgo, que par François de Rugy, qui appelle au soutien de cette filière.

Parmi les 40 véhicules à énergie alternative, il y a justement de l’hydrogène. Toyota propose en effet de tester la Mirai. Deux véhicules sont présentés au public avec possibilité de profiter d’un tour avec chauffeur. Par ailleurs, une application sur tablette, spécialement développée pour l’occasion, permettra de comprendre le fonctionnement d’une voiture et d’une station hydrogène. Air Liquide propose de découvrir au passage la station de remplissage du pont de l’Alma et en profite pour lancer la campagne Revolution’Air.

Le centre d’essais sera ouvert du 4 au 14 octobre de 10h à 18h.

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting