Une feuille de route hydrogène pour la région Bourgogne-Franche Comté

En conseil régional, une « feuille de route 2020-2030 » dédiée au soutien à cette filière a été présentée et adoptée. Elle prévoit d’investir 90 M € sur 2020-2030, en plus des 12 M déjà investis depuis 2016.

Concrètement, la région s’engage à soutenir sur la période 2021/2027 les projets en lien avec l’hydrogène vert et le stockage (comme le projet HYCAUNAIS par exemple). De même, l’objectif est d’accroître la visibilité du FC LAB de Belfort (inscription au contrat de plan Etat-Région CPER 2021-2027), qui développe un banc de test industriel de pile à combustible grande puissance (100-120 Kwe) dans le cadre du projet HYBAN.

Toujours sur la même période, la région souhaite soutenir les projets liés à la mobilité. Une stratégie qui passe par l’acquisition de trois trains à hydrogène chez Alstom et lancement d’un appel à projet régional mobilité pour favoriser le maillage de stations et flottes de véhicules.

Un soutien est apporté également aux projets concernant les bâtiments autonomes en énergie, les chantiers mobiles, les sites isolés, ainsi que les sites industriels et logistiques.

Enfin, la région veut mettre en place un groupe de travail Territoires pour coordonner les initiatives et optimiser le maillage des stations pour la mobilité H2, tout en dynamisant le cluster Hydrogène Bourgogne-Franche Comté.

Un premier point d’étape est prévu en 2022.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting