Une médaille pour le responsable de l’institut FEMTO-ST

Responsable de l’équipe SHARPAC au département Énergie de l’Institut FEMTO-ST, directeur de la fédération de recherche FCLab et professeur à l’université de Franche-Comté, Daniel Hissel vient de recevoir la médaille Blondel 2017. Une prestigieuse distinction décernée par la SEE, la Société de l’électricité, de l’électronique et des technologies de l’information et de la communication, qui chaque année depuis 1942, marque de sa reconnaissance un chercheur français ou étranger, dans la sphère académique comme dans le monde industriel, pour l’excellence de ses travaux et leur intérêt pour le monde industriel. Elle a ici salué « les contributions déterminantes à la conception et à la gestion de systèmes énergétiques utilisant l’hydrogène et les piles à combustible » du scientifique.

Daniel Hissel souligne pour sa part que cette reconnaissance « est directement liée à la qualité des travaux développés à l’Institut FEMTO-ST et à FCLab depuis vingt ans, autour d’une équipe particulièrement motivée et soudée ».

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting