Une nouvelle signalétique pour les carburants en Europe

Depuis le 12 octobre, un nouvel affichage aux formes géométriques permet d’identifier les carburants dans les stations-services de France et de toute l’Europe. C’est l’Union européenne qui a imposé ces nouvelles exigences en matière d’étiquetage pour les véhicules neufs et les stations-service, dans une directive datant de 2014.

L’essence sera ainsi représentée par un cercle, avec à l’intérieur la lettre « E » traduisant la teneur en biocarburant : E5 (super sans plomb 95 ou 98), E10 (super SP95- E10) ou E85 (superéthanol). Le gazole sera quant à lui identifié par un carré, avec la lettre « B » suivie de la teneur en biocarburant : B7 (gazole le plus courant), B10 ou XTL (diesel synthétique). Enfin, les combustibles gazeux seront figurés par une forme de diamant et une inscription à l’intérieur : LNG (GNL), H2 (pour l’hydrogène), etc. Cette signalétique sera présente sur les véhicules neufs, à proximité du bouchon à carburant, ainsi que dans les stations-service.

Mais, insistent les professionnels, elle ne se substituera pas aux étiquettes actuelles, auxquelles sont habitués les automobilistes.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting