Une première station à hydrogène en Arabie Saoudite

C’est une première très symbolique. Si l’hydrogène a déjà fait son apparition dans les Emirats, c’est un phénomène nouveau en Arabie Saoudite, l’un des principaux pays producteurs de pétrole. Saudi Aramco et Air Products ont signé un accord visant à développer conjointement une station de remplissage dans le parc scientifique de Dhahran Techno Valley.

L’ouverture est prévue au deuxième trimestre.

La collaboration entre les deux entreprises a pour but d’associer les compétences technologiques d’Air Products dans le domaine de l’hydrogène avec les installations et les capacités de recherche et développement de Saudi Aramco. La nouvelle station utilisera la technologie exclusive SmartFuel développée par Air Products, et les données collectées dans le cadre du projet permettront d’évaluer les applications futures de cette nouvelle technologie.

Un parc de véhicules pilotes sera mis en place. Il sera constitué de Toyota Mirai fournis par la firme japonaise.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting