Une station H2One va ouvrir à Tsuruga (Japon)

Toshiba annonce l’implantation de son container à hydrogène à Tsuruga, une ville portuaire située dans la préfecture de Fukui, sur l’île de Honshū, au Japon. Ce module permet de produire de l’hydrogène à partir d’énergies renouvelables, de le stocker et de le distribuer quand cela est nécessaire.  Le système H2One devrait être opérationnel d’ici l’été. Il sera destiné à faire le plein de véhicules (jusqu’à 8 par jour) et à fournir de l’hydrogène pour des besoins divers (chauffage, éclairage dans les bâtiments) à Tsuruga.

Le maire de la ville, Takanobu Fuchikami, souhaite diversifier ses sources d’énergie et construire une société de l’hydrogène. Un objectif que Toshiba ESS (Energy Systems & Solutions) partage également. Le container H2One a été conçu pour répondre aux besoins en énergie en cas de désastre naturel. Il permet également de pallier l’absence de stations à hydrogène. Ce qui était justement le cas dans la région de Tsuruga.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting