Utilitaires de Stellantis : et voici le Citroën E-Jumpy Hydrogen

Le suspense était insoutenable. Après Opel et Peugeot, on se demandait vraiment quand Citroën allait se décider à communiquer… En vérité, je le savais un peu car j’ai vu cette semaine le directeur de la communication monde de la marque aux chevrons, qui m’en a parlé spontanément. Donc, on connaît le nom de cette version : E-Jumpy Hydrogen. Après le e-Expert Hydrogen de Peugeot, il y a une certaine cohérence, sachant qu’Opel a choisi Vivaro-e Hydrogen.

Comme ses cousins, l’utilitaire Citroën applique la technologie plug-in FCEV (fuel cell electric vehicle). La combinaison entre une pile à combustible de 45 kW et une batterie de 10,5 kWh, avec l’ajout de réservoirs d’hydrogène, permettra d’avoir un rayon d’action supérieur à 400 km selon le cycle WLTP. C’est l’hydrogène qui apporte l’essentiel de l’autonomie, la batterie seule n’assurant que 50 km.

Le communiqué précise que 100 % de la gamme utilitaire Citroën sera électrifiée en 2021 avec ë-Jumpy déjà sur les routes et My Ami Cargo, ë-Berlingo Van, ë-Jumpy Hydrogen et ë-Jumper qui arriveront au second semestre.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting