Valeo encore sceptique sur l’hydrogène

Présent au Mondial de l’Auto, Hydrogen Today a aussi accès aux décideurs. Nous avons pu notamment assister à une conférence du directeur général de Valeo, Christophe Perillat.

La conférence de presse, qui portait notamment sur le véhicule électrique, a dérivé un peu sur l’hydrogène. Interrogé à deux reprises sur le sujet, le dirigeant a d’abord estimé que pour lui un véhicule à hydrogène était pareil qu’un véhicule à batterie, car il embarque un moteur électrique et un onduleur, des composants que Valeo livre aux constructeurs. M. Perillat a confirmé que l’équipementier réfléchissait à la question, en développant notamment des compresseurs d’air pour optimiser le fonctionnement des piles à combustible.

Pour autant, le DG de Valeo ne croit pas à titre personnel à un débouché dans la voiture particulière, même si l’intérêt est certain pour les véhicules lourds, et en particulier les camions. Il estime que pour la voiture, le marché « a tranché' », en raison du rendement inférieur par rapport à la batterie.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting