Vallourec s’engage dans la transition énergétique au Moyen-Orient et en Afrique

vallourec hydrogène Moyen Orient transition énergétique MENA
Vallourec s’engage dans la transition énergétique au Moyen-Orient et en Afrique

Le groupe, qui ambitionne de se positionner dans le stockage massif d’hydrogène, vient de rejoindre l’initiative Dii Desert Energy et la MENA Hydrogen Alliance.

L’adhésion a été rendue officielle dans le cadre du Dii Partner Meeting, qui se déroule actuellement en France. Vallourec a accueilli 27 membres de l’organisation pour une visite de ses installations de R&D, ainsi que le démonstrateur de sa solution de stockage d’hydrogène Delphy. Cette visite, organisée aujourd’hui, permettra de mettre en valeur l’expertise et les solutions innovantes et durables de Vallourec dans le secteur de l’hydrogène.

L’adhésion de la société française à la MENA Hydrogen Alliance souligne son ambition de renforcer encore sa performance industrielle et commerciale dans les nouvelles énergies.

« Nous sommes honorés de rejoindre un réseau d’acteurs industriels de premier plan dans la région MENA*. Cette collaboration renforce notre engagement en faveur de la transition énergétique et nous permet d’accompagner le développement de l’hydrogène dans une région clé et à fort potentiel où nous sommes fortement présents ». déclare Vincent Designolle, Directeur de la solution Delphy chez Vallourec.

*MENA : un acronyme pour désigner une région du monde comportant l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient.

Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène partout dans le monde ? Alors vous pouvez accéder à notre carte du monde interactive ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde