Un véhicule H2 et autonome chez Lycaon

La firme australienne annonce être entrée dans la phase d’essais d’un véhicule non routier autonome et hybride électrique-hydrogène.

Visible sur son site et les réseaux sociaux, une courte vidéo diffusée par Lycaon Group montre un véhicule baptisé AHV-001 et développé par sa filiale LS (Lycaon Solutions). Celle-ci propose des véhicules pilotés à distance, qu’il s’agisse de drones ou de véhicules terrestres. L’engin en question prend la forme d’un pick-up dont on aurait enlevé la cabine. Dépourvu de conducteur, ce véhicule laisse apparaître à l’arrière des panneaux solaires. A ce stade, il n’existe aucun détail technique sur la chaîne de propulsion.

Ce que l’on peut dire, c’est que le groupe Lycaon planche sur d’autres projets liés à l’hydrogène. C’est le cas par exemple d’une centrale permettant de transformer par électrolyse le courant électrique généré par des panneaux solaires pour des sites distants non rattachés au réseau. Il fait appel à une pile de 10 kW et un électrolyseur de 348 kW. Le projet est mené à Denham, sur la presqu’île Peron, à 831 km au nord de Perth, la capitale de l’état. C’est la ville la plus à l’ouest du continent australien.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting