Le village d’Energy Observer prend de la hauteur

village Energy Observer

Du 4 au 24 février, le village d’exposition d’Energy Observer ouvre ses portes à 1 800 m d’altitude dans la station d’Avoriaz, pionnière de l’écologie en haute montagne. Un dispositif mis en place à l’occasion d’un évènement de sensibilisation de grande envergure intitulé « Au sommet des énergies positives ».

Inauguré ce jour, l’événement débute vraiment demain avec un village ouvert de 10h à 18h. Le public pourra y découvrir l’Odyssée d’Energy Observer autour du monde, ainsi que des contenus pédagogiques et des projections et outils audiovisuels. On pourra aussi y voir une frise chronologique sur la transition écologique co-conçue avec l’ADEME, un espace de projection sur écran géant, ainsi qu’un espace d’exposition dédié aux technologies du navire laboratoire, aux énergies durables, à la filière hydrogène et à la promotion des Objectifs de développement durable.

Autour d’Energy Observer, qui présentera le groupe électrogène à hydrogène d’EODev (sa filiale), le public pourra découvrir d’autres solutions comme la station mobile de recharge à hydrogène de HRS, la Toyota Mirai, le fourgon Master à hydrogène de Hyvia, un bus H2 de Caetano, une motoneige électrique MEP74 et un snowbike électrique de MoonBikes.

Vous voulez en savoir plus sur Energy Observer ? Notre dernier article sur le sujet devrait vous intéresser. Vous pouvez le lire ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.

1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2